Stéphan Mary et Le zèbre slam dans La bataille des dix mots du Printemps des poètes

Ce texte de Stéphan Mary, interprété par Le zèbre slam est arrivé second dans le cadre du Printemps des poètes 2019, sélection francophone de « La bataille des 10 mots ».
Une grand merci pour vos partages, vos encouragements.
Rappelons que « Fenêtres » est arrivé premier du concours.
Pour retrouver les deux vidéos et le texte « Silences à demi-mots »
https://www.bataille-10-mots.fr/?s=Le+z%C3%A8bre+slam

L’artiste et son modèle

Les doigts pressent le bouton les stores abaissent le son

Page partition composée pour matière à sculpter

Pinceaux claviers ciseaux sculptures musiques tableaux

Multiples couleurs et ambre l’atelier devient chambre

Silencieuse ou bruyante mélodieuse ou extravagante

Toi modèle nue tressaille me grise dans les détails

 

Tes formes prédéfinies basculent dans l’imprécis

Définir les contours le flou est sans retour

Le trait se veut léger la caresse affirmée

Sur ton corps découplé souple mouvement du poignet

Le clavier sous mes doigts te compose malgré moi

Laisse faire la musique gémissements et suppliques

 

Qui forment duo

Puis une phrase

Entendent l’écho

Artiste en phase

 

Images en l’occurrence avec plus d’assurance

Vient la respiration source de sensations

Laisser mes doigts courir sur ta toile sourire

Caresser la feuille d’or pour effleurer ton corps

Rose monte le désir rouge surgit le plaisir

Gommage de tes peut-être esquissent d’exquises lettres

Mains enlacées dérivent mots épuisés écrivent

Saluent le coup du sort chantent le bruit des corps

Embrassent le mouvement embrasent l’espace-temps

Déchaînent l’inspiration puis l’expiration

Rayon d’un trait de plume danse sous un clair de lune

Tes doigts triturent malaxent mon cœur qui se désaxe

 

Forme un mot

Puis une phrase

Coup de pinceau

Du peintre en phase

 

Dernier sursaut

En une phrase

Se crée le beau

Avec extase

 

Stéphan Mary©Janvier 2019

Texte déposé

2 réflexions sur “Stéphan Mary et Le zèbre slam dans La bataille des dix mots du Printemps des poètes

  1. Magnifique et jamais egalé tout ces mots sont deliceusement déposés , Stéphane Mary nous en buvons le nectar, que j’aime vous écouter en extraire votre merveilleuse et fabuleuse poésie et je vous dis un immense !! MERCI !!
    CARMEN ROGÉ

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s